L’homme est un être immense, en quelque sorte, qui peut exister partiellement, mais dont l’existence est d’autant plus delicieuse qu’elle est plus entière et plus pleine

Joubert